Le Zenit tourne au ralenti
Ajouté | Auteur Robin Bjalon | Commentaires
Le Zenit tourne au ralenti

Devant un tout petit peu plus de 11 000 spectateurs, le coup d’envoi était donné entre les deux équipes.

En championnat, le Zenit restait sur plusieurs prestations décevantes, notamment un lourd revers trois buts à zéro face au leader moscovite, le Lokomotiv, sur sa pelouse du Krestovsky dimanche dernier. Côté Rubin, Berdyev utilisait Kanunnikov seul en pointe, comme très souvent cette saison. Le début de match était rythmé et les deux formations s’appuyaient sur leurs points forts. En contre-attaque, Kokorin était tout prêt d’ouvrir le score d’une belle frappe croisée du droit. La balle passait de peu à côté des buts de Dzhanaev. Sur l’action qui suivait, le Rubin répondait : Zhemaletdinov se montrait dangereux, mais son centre était contré par la défense du Zenit. L’équipe de Roberto Mancini avait des difficultés à poser et organiser son jeu. Juste avant la pause, Ivanovic héritait d’un cadeau sur corner. Délaissé de tout marquage, le serbe ajustait une tête piquait plein centre que Dzhanaev repoussait tant bien que mal. Le défenseur enchaînait d’une volée du gauche qui passait au-dessus ! Le Zenit dominait mais ne concrétisait pas : la tête croisée de Poloz fuyait le cadre. C’est donc sur un score nul et vierge que les deux équipes regagnaient les vestiaires.

En seconde période, le Zenit se faisait peur et jouait avec le feu. Sur corner, Kokorin faillit marquer contre son camp, mais son capitaine, Criscito, sauvait le ballon sur sa ligne d’un joli retourné acrobatique. Peu après, Dzyuba manquait sa reprise du droit qui passait au-dessus alors que les hommes de Mancini étaient en surnombre dans la surface adverse. Les occasions s’enchaînaient : Kokorin voyait sa tête passer de peu à côté. En fin de partie, l’attaquant russe avait la balle de match. Smolnikov se défaisait de Sorokin sur la droite. Son centre trouvait le numéro neuf, mais son coup de tête n’était pas assez appuyé pour tromper la vigilance du gardien adverse. Que d’occasions pour le Zenit face à un Rubin héroïque ! Un match nul vierge donc pour les deux équipes. Le Zenit tourne et ralenti et reste derrière le Lokomotiv, auteur d’un match nul deux à deux face au CSKA Moscou.  Prochain match après la trêve internationale : à domicile face au Tosno pour l’équipe de Saint-Pétersbourg. Le Rubin se déplacera lui sur la pelouse de l’Arsenal Tula. 

Reotur à la liste