Un nul qui n’arrange personne
Ajouté | Auteur Robin Bjalon | Commentaires
Un nul qui n’arrange personne

Pour ce premier match de reprise en 2017, la Russian Premier League nous offrait un choc du haut de tableau entre le Zenit et le CSKA Moscou. Respectivement deuxième et troisième, l’objectif pour les deux équipes étaient de prendre les trois points afin d’envisager de pouvoir revenir sur le Spartak, leader actuel et auteur d’une très belle première partie de saison.

Sur une pelouse en mauvais état, les joueurs du Zenit prenaient le contrôle du jeu. Malheureusement, ni Dzyuba, ni Mauricio ne pouvaient respectivement trouver le cadre en première mi-temps. Le match était marqué par de nombreuses fautes, et le rythme était particulièrement haché. Olanaré, lui aussi sur coup-franc, manquait de peu l’ouverture du score à la demi-heure de jeu : sa tête ne trouvait pas le cadre de la cage de Lodygin. Sur l’action qui suivait, et à la suite d’un beau mouvement de jeu initié sur la droite par Dzagoev, le numéro 10 du CSKA héritait du ballon mais voyait sa reprise passait à côté du but du Zenit. En deuxième mi-temps, les débats restaient équilibrés. Dzagoev ne trouvait toujours pas le cadre pour le CSKA. Mauricio, de loin, trouvait le montant droit. Le carton rouge de Wernbloom à la 69ème minute ne changeait rien au score : les deux équipes se quittaient sur un 0-0 qui n’arrange aucune des deux, malgré le match nul du Spartak à Krasnodar.

Reotur à la liste