Terek Grozny — Zenit Saint-Petersbourg: 4 — 1
Ajouté | Auteur Geoffrey Hery | Commentaires

.jpg

Un match à oublier

Après une cinquième victoire dans sa poule de ligue des champions, le Zenit se présentait sur le terrain du Terek avec l’envie de continuer sa marche en avant. En face, l’équipe de Grozny est  tout sauf la formation à rencontrer en ce moment. Après un début de saison manqué, le Terek revient fort. Le Zenit en a fait les frais.


Witsel est pourtant le premier à frapper avec une reprise écrasée sans danger pour Gorod (1ère). La suite va s’avérer bien plus compliquée pour le Zenit. Deux frappes n’atteignent pas le cadre de Lodygin (7ème et 10ème) mais amorcent la domination des locaux. Une mauvaise relance du capitaine Danny n’est pas convertie par les joueurs au maillot blanc (11ème). Et dans la foulée, Rybus touche le poteau du portier du Zenit (12ème) après avoir transpercé une défense visiteuse bien attentiste.

Le Zenit plonge avant la mi-temps.

Le match s’équilibre mais les hommes d’André Villas-Boas ne font pas montre  d’une grande assurance. Cela se confirme avec une relance hasardeuse de Shatov que le Terek transforme en but malgré une intervention de Lodygin (31ème). La mi-temps se termine encore plus mal puisque Rybus profite d’une belle ouverture pour doubler la mise (41ème).

Une seconde mi-temps qui ne relance pas le Zenit.

Les deux équipes s’échangent coups pour coups en début de seconde période, les deux portiers captant avec plus ou moins de difficulté  les frappes. Les coéquipiers de Danny poussent et le pressing de Dzyuba est récompensé. Il récupère un bon ballon qu’il offre sur un plateau à Hulk (54ème). Le Zenit recolle... Mais encaisse sur l’engagement un troisième but en partie dû à un nouvel alignement hasardeux de la défense (54ème).

La fin de match ne va pas arranger les affaires saint-petersbourgeoises. Un carton rouge et un dernier but de Rybus (87ème) viennent ponctuer une soirée cauchemardesque. Le Zenit n’avait pas été battu aussi lourdement depuis 2008 et une défaite contre le Rubin.

Reotur à la liste