Zenit Saint-Petersbourg — Valence FC : 2-0
Ajouté | Auteur Geoffrey Hery | Commentaires

ww.jpg

En pénétrant sur la pelouse, les hommes d’André Villas-Boas avaient une belle occasion de rentrer dans l’histoire. Ils n’ont pas laissé passer l’opportunité en concluant de deux buts magnifiques une domination presque sans faille. Reçu cinq sur cinq, le Zenit peut encore croire au grand chelem.

Pourtant la première banderille va être placée par les visiteurs, la frappe du numéro neuf n’inquiète néanmoins pas Lodygin (3ème). Et les Russes reprennent très rapidement les commandes de la partie avec notamment un Domenico Criscito très actif sur son côté gauche. Son centre contré sème la panique dans la défense mais Valence parvient à repousser (12ème). Deux minutes plus tard, Shatov laisse moins de chance aux Espagnols. Bien lancé par Dzyuba, il ouvre le score avec une balle piquée pleine de sang froid.

Un match à sens unique.

Les visiteurs ont les pires difficultés à venir embêter Lodygin. Deux occasions mal négociées (30ème et 40ème) constituent leurs seules réactions. Impossible de reconnaître offensivement l’équipe pourtant talentueuse de Valence, preuve que le Zenit réalise un match solide dans la foulée d’un Luis Neto en pleine forme. Hulk d’une tentative de corner rentrant (56ème) et Garay d’une belle tête (58ème) ne sont pas loin de creuser l’écart. Un but est logiquement refusé aux coéquipiers d’Abdennour (66ème).

Un chef d’oeuvre pour finir.

Et puis, le match s’emballe. Quoi de mieux qu’un échange entre Danny et Shatov pour percer la défense espagnole... Danny remet en plein dans la surface à Dzyuba qui conclut du plat du pied. Le Petrovsky peut exploser. Le speaker s’égosillait " Dzyuba, Dzyuba, Dzyuba !! Zenit, Zenit !! ". La qualification, la première place et les records tendent les bras au Zenit. Une faute sur Shatov ponctuée par un rouge pour le défenseur visiteur (79ème), une sortie héroïque de Lodygin (91’) viennent clôturer le spectacle.

En quelques jours, le Zenit a montré qu’il fallait encore compter sur lui en championnat. Et surtout, il frappe un nouveau grand coup en ligue des champions. Вперёд, «Зенит»!!!

Reotur à la liste